SUZUKI BUNJI


SUZUKI BUNJI
SUZUKI BUNJI

SUZUKI BUNJI (1885-1946)

Militant du mouvement syndicaliste ouvrier et fondateur de la Société fraternelle, Suzuki Bunji a jeté les bases du syndicalisme au Japon.

Ayant fait des études de droit tout en travaillant, Bunji se convertit au christianisme, et c’est à travers sa collaboration à une revue religieuse qu’il se tourne vers le socialisme et devient journaliste. En 1911, il organise le Groupe d’études des vagabonds pour se consacrer aux problèmes des indigents. L’année suivante, il fonde la Société fraternelle dont les objectifs sont volontairement limités à l’entraide sociale et à l’harmonisation de rapports entre le travail et le capital, pour ne pas tomber sous le coup de la répression particulièrement sévère qui est la conséquence de l’Affaire du complot de haute trahison. Sa politique prudente lui vaut l’appui d’un grand patron du monde des affaires, Shibusana Eiichi. Lorsqu’en 1915 Suzuki se rend aux États-Unis, les effectifs de la Société fraternelle sont passés de 15 à 6 500 membres. Ses contacts avec l’A.F.L. (American Federation of Labor) et ses rencontres avec Gompers lui valent de franchir l’océan plusieurs fois et de réorganiser son mouvement sur la base de la revendication des droits de grève et d’association pour les ouvriers. En 1919, la Société fraternelle, avec 30 000 adhérents, devient la Société fraternelle de la Fédération générale des syndicats ouvriers du Grand Japon. Deux ans plus tard, la centrale syndicale qu’il avait fondée prend le nom de Fédération générale des syndicats ouvriers japonais et Suzuki en restera le président jusqu’en 1930, date à laquelle il est remplacé par un syndicaliste d’origine ouvrière pour devenir lui-même conseiller de ce que l’on connaît désormais sous le nom de S 拏d 拏mei.

Parallèlement à ses activités au sein du mouvement syndicaliste ouvrier, Suzuki participe régulièrement aux congrès de l’O.I.T. (Organisation internationale du travail) et milite dans le mouvement syndicaliste paysan: il devient le premier président de la Fédération générale des syndicats paysans japonais fondée en 1928. Mais son nom reste lié à celui de la plus grande centrale syndicale de la période de l’entre-deux-guerres. On lui a reproché souvent son manque d’engagement politique; il est toujours en tout cas resté attaché à la foi chrétienne.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Suzuki Bunji — ▪ Japanese politician and social reformer born Sept. 4, 1885, Miyagi prefecture, Japan died March 12, 1946, Sendai, Miyagi prefecture       Japanese Christian who was one of the primary organizers of the labour movement in Japan. An early convert …   Universalium

  • Bunji Yoshiyama — est un pilote de chasse du Service aérien de l armée impériale japonaise, né dans la zone de la préfecture de Kagoshima en 1916 et disparu en combat aérien le 15 septembre 1939. Sa carrière Sorti sous officier de l école aérienne de… …   Wikipédia en Français

  • Yoshiyama, Bunji — Bunji Yoshiyama Bunji Yoshiyama est un pilote de chasse du Service aérien de l armée impériale japonaise, né dans la zone de la préfecture de Kagoshima en 1916 et disparu en combat aérien le 15 septembre 1939. Sa carrière Sorti sous officier de l …   Wikipédia en Français

  • Sanzo Nosaka — Member of the House of Representatives In office April 11 1946 – June 6 1950 C …   Wikipedia

  • Nosaka Sanzō — ▪ Japanese politician born March 30, 1892, Yamaguchi prefecture, Japan died Nov. 14, 1993, Tokyo       politician who was the leading figure in the Japanese Communist Party (JCP (Japan Communist Party)) throughout the late 1950s and 60s. He was… …   Universalium

  • Meanings of minor planet names: 11001–12000 — As minor planet discoveries are confirmed, they are given a permanent number by the IAU s Minor Planet Center, and the discoverers can then submit names for them, following the IAU s naming conventions. The list below concerns those minor planets …   Wikipedia

  • Kagawa Toyohiko — Toyohiko Kagawa Toyohiko und seine Ehefrau Haru (l.) …   Deutsch Wikipedia

  • SODOMEI — S 牢D 牢MEI Centrale syndicale la plus ancienne du Japon. L’allégeance traditionnelle de la S 拏d 拏mei à l’aile droite du mouvement ouvrier lui fit perdre peu à peu de son importance, surtout après la Seconde Guerre mondiale, au bénéfice des deux… …   Encyclopédie Universelle

  • Kyoto Sanga FC — Kyoto Sanga F.C. 京都サンガFC Nombre completo Kyoto Sanga Football Club Fundación 1922 Estadio Estadio Atlético Nishikyogoku Ukyo ku, Kioto Capacidad 20.389 …   Wikipedia Español

  • Liste des as de l'aeronavale japonaise (1937-1945) — Liste des as de l armée impériale japonaise (1937 1945) L As de l aéronavale japonaise, Hiroyoshi Nishizawa survole en 1943 les îles Salomon à bord de son Mitsubishi A6M3. Après la bataille des Salomon orientales, l aviation japonaise opère… …   Wikipédia en Français